Prise de terrain et sauvetage d’alliés.

(event inter-guilde, l’article aura prochainement une mise à jour avec les images)

Usé par les combats incessants Yillir, responsable actuel du camp décida de mener une offensive avec le gros du camp, cherchant à remonter le morale des troupes en arrachant du terrain aux mains des démons.

Si en premier lieu l’expédition avance sans rencontrer d’ennemis une dissension commence à se faire sentir au sein du groupe, certains redoutant une action trop impulsive de la Draenei sancteforge Yillir. Un poste avancé fut déployé au niveau d’un grand croisement, des palissades dressée et l’exossature déployant un dôme de protection.

S’en suivi alors une discussion animée entre la coalition et Yillir tandis que Thony est envoyé en éclaireur. Les informations trouvée par ce dernier n’aidèrent pas l’expédition à se décider concernant la démarche à suivre, certains redoutant un piège du coté du cadavre sancteforge découvert, d’autres échafaudant des plans pour attaquer la position fortifiée de la Légion.

Yillir exposa alors plus calmement sa vision de la situation et divulgua, apparemment un peu à contre cœur, des informations qui permirent finalement au groupe de se décider. Le Xenédar ne s’était pas écrasé uniquement en un point et Yillir semblait croire que de l’équipement, voire même une exossature pourrait être trouvée si un fragment s’était bien écrasé au nord est.

Le groupe se décida alors à laisser les sancteforge maintenir la position afin de protéger la halte et assurer leur retraite si la situation tournait au vinaigre afin d’aller vérifier ces informations. Plusieurs corps en décomposition furent trouvé alors qu’ils progressaient, ils reconnurent des fortifications sancteforges détruites, un cri de douleur attira leur attention au loin.

Tous pensèrent immédiatement à de la torture, ils progressèrent alors en silence vers un petit camp fortifié de la Légion et au moment ou ces derniers repérèrent le groupe, un violent combat éclata entre des troupes d’élites Eredar et la coalition. L’affrontement fut loin d’être facile, rendant honneur aux Eredars mais encore plus à la coalition qui réussis à les vaincre, le tout ponctué par les cris de torture. Le combat terminé les regards se tournèrent vers la construction d’où provenait les cris jusqu’à maintenant, quand soudain un draenei en surgit, constellé de sang, titubant. Il fut instantanément reconnu par Yillir. C’était Uzonan, le frère qui s’était sacrifié pour couvrir leur fuite face à l’inquisiteur et dont le corps n’avait été retrouvé.

Ce dernier sa rapproche en chancelant, les avertissant que l’Inquisiteur était en train de torturer d’autres soldats de la lumière, qu’il fallait l’arrêter. Uzonan arriva alors à coté de Yillir et du primat qui voulu le soutenir. Ce fut ce moment que l’ancien frère choisi pour agir, devenant soudainement vif et agile Uzonan s’empara de la dague que Yillir garde à son coté et la repoussa d’un coup de sabot avant de la planter dans le torse de Vel’taad, le temps que les membres de l’expédition ne réalisent qu’ils avaient étés dupés et que leur ancien camarade avait rejoint la légion, ce dernier avait déjà maintenu au sol Yillir, attrapant la masse de cette dernière la levant au ciel pour l’achever… Troublés, les réactions manquèrent de vivacité ou de force pour l’empêcher de frapper. Entre le sol dur et la masse, le crâne de la draeneï ne résista pas, elle en mourut sur le coup.

Les intentions d’Uzonan étant devenues claires tous ceux en mesure de le faire l’attaquèrent afin de le neutraliser avant qu’il ne puisse s’attaquer à un autre, et réussirent à le tuer. Les deux corps étaient étendus au sol, laissant ainsi le groupe face à la construction d’où ne sortait plus aucun son. Alors que certains voulurent se replier, la menace de l’inquisiteur planant toujours. Un membre décida quand même d’entrer. Découvrant une salle de torture, avec nombre de morts sancteforge mais aussi des blessés semblant encore en mesure d’êtres sauvés, sur les huit respirant encore, seul sept auront été ramenés en vie à la Halte de la destinée.

En partant l’expédition n’aura pas manqué de saboter ce qu’elle aura pu et aura ramené les corps d’Uzonan et de Yillir afin que les sancteforges puissent faire leur deuil. Qui se résumera à quelques mots chacun, la douleur semblant rendre l’usage de mots difficiles. Le Vindicaar sera prévenu que les deux responsables de la halte sont mort enverra un soldat de la lumière expérimenté pour ne pas laisser la place vacante. Ce dernier lorsqu’il apprendra des blessés la localisation d’une Exossature hors d’état de fonctionner ne manquera pas d’envoyer une équipe pour la récupérer.

Ce contenu a été publié dans Événements, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.