Les esclavagistes

(résumé et event réalisés par Nirvelli)

Au cours de la semaine précédente, notre émissaire sur Hurlevent Ylaë qui est aussi Prophétesse, fut frappé de visions inquiétantes.
Dans ces dernières, elle y voyait un groupe de Frères et Sœurs enchaînes et traînés de force par plusieurs individus sur un navire.
Celui-ci ne présentait aucun signe distinctif, aucun pavillon, ni de figure de proue reconnaissable. Seul les voiles du bateau portaient des teintes rouges et noires.

Après concertation avec le Primat et l’Archonte, il fut décidé que le Magus Taanlar serait envoyé sur les lieux. Accompagné des Rangari Aalti et Fintiir, ils veilleront à la surveillance du site le temps de planifier une opération de grande envergure.

Alors que les Sha’Aree ainsi qu’une sœur volontaire, la Redresseuse Rhiliann, patientaient au camp d’Hurlevent en attendant le Primat. Taanlar fût irruption non loin d’eux à l’aide d’un portail.
Tous prirent connaissance de la situation par l’intermédiaire du Magus qui ne tarda pas à ouvrir un nouveau passage pour rejoindre Uldum sans attendre.

 

 

Une fois sur place, les Sha’Aree décidèrent d’investir le baraquement ou les otages étaient censés être détenu. Mais alors qu’ils s’approchaient du lieu-dit, tout semblait calme. L’on aurait pu croire qu’il n’y avait aucune âme qui vive. Au loin, le navire était toujours à quai et seul quelques mousses sur le pont s’afféraient à enrouler des cordages.

 

Les prisonniers étaient-ils toujours ici ? Où était passé le reste l’équipage ?

 

 

Des voix, à l’intérieur du baraquement, attirèrent l’attention du Magus. Il commanda au Redresseur Gared et leur sœur Rhiliann d’investir le baraquement après que ce dernier se soit transféré à l’intérieur.
Pendant que le groupe se mettait en place deux mousses sortirent du bâtiment. Taanlar se téléporta et les deux Redresseurs engagèrent le combat avec l’ennemi.

Malgré une bravoure certaine de la part des jeunes matelots qui leur faisaient face, ceux-ci finirent par être maîtrisé par Rhiliann et Ylaë. Les otages n’étaient plus là ainsi que le plus gros de l’équipage. L’adversaire encore conscient fut interrogé mais, un accès surprenant d’agressivité de la Sha’Araad Isnora créa une légère discorde. Le mousse dévoila tout de même, où les prisonniers avaient étés emmenés. Les Ruines d’Ammon. Le Capitaine devait y rencontrer un client pour une vente.

Voilà donc ce qui se tramait derrière cet enlèvement… Un trafic d’être vivant.

Cette nouvelle motiva davantage les troupes à retrouver les esclavagistes et les Sha’Aree ainsi que leur sœur Rhiliann les prirent en chasse en empruntant le chemin jusqu’aux Ruines.

Arrivée à destination, ils avancèrent avec précaution. Ils entendirent des bruits provenant de derrière une immense paroi de pierre qui se dressait sur leur flanc gauche. Leurs frères et Soeurs étaient ici !
Des pleures d’enfants se faisaient entendre. Puis deux voix. Certainement celles des ravisseurs, ceux-ci s’exprimant en Commun. Suivis de celle d’une femme communiquant avec le même langage mais, munis d’un fort accent Draeneï.

Elle semblait ce rebeller face à eux, c’était certainement à elle qu’avait fait allusion, le Magus à Hurlevent. Un échange de mots, peu gracieux, s’en suivis avant qu’une partie des voix ne disparaissent au loin couvert par le bruit du vent soufflant le sable de la cité en ruine.

Qui était cette jeune femme ? Personne ne le savais encore mais, sa voix avait attiré l’attention d’Aalti.

Taanlar ordonna à la Rangari de prendre position afin de faire feu sur l’ennemi après avoir ensorcelé sa flèche. Elle s’exécuta et parvient à blesser l’un des deux ennemis.
Mais alors que le groupe s’avançait pour engager le combat, un gigantesque humain leur fit face. Sa corpulence et sa taille n’avaient rien à envier à un homme Draeneï mais, il semblait bien humain. A ses côtés se tenait une femme humaine, qui à l’instar du géant, possédais un physiquement des plus basique.

Puis après un court échange, la jeune femme fit demi-tour et détala pour aller chercher des renfort. Rien ne pouvais arrêter sa cours, le géant qui se tenait devant eux, leur bloquant le passage.
Sa force n’avait d’égale que son agilité. Malgré son apparence lourde, sa maîtrise des ombres parvient à retenir les Sha’Aree et Rhiliann jusqu’à l’arrivée de ses compagnons. Six individus leur faisaient dorénavant face.

Au premier coup d’œil, ils reconnurent le Capitaine. Un Gobelin, dont la tête était orné d’un tricorne noir, un perroquet tropical perché sur le bras.
Ce dernier se tenait debout sur l’épaule d’une… « bête » ? Ce monstre semblais être un mélange entre humain et orc. Une masse de muscle brut, ne portant aucune arme et borgne.
A leurs côtés, deux autres humains. L’un de corpulence normal, équipais deux sabre à la taille et l’autre plutôt frêle, encapuchonné, sans arme lui non plus. Pour finir, la jeune femme du début.

Les Sha’Aree faisaient face au Capitaine Yarin LAIGALE et son équipage, Saeed, Brutus, Ricky, Pyro et Kana

Les deux camps se retrouvaient dès lors à égalité, ne montrant aucune faiblesse. Les coups pleuvaient autant sur les Draeneï que sur leurs adversaires. La balance semblait ne vouloir pencher ni d’un côté ni de l’autre. Tout semblait perdu, l’ordre se préparait à devoir battre en retraite et laisser les otages.

Ce qui était sans compter sur l’entrée fracassante du Rangari Fintiir qui fit exploser un des murs de l’ancienne citée, provoquant une diversion et laissant ainsi au Magus Taanlar le temps de finir l’incantation qu’il avait débuté au par-avant.

 

Le sort lancé fit disparaître l’ensemble des ennemis, les téléportant hors de leur champ de vision, épuisant par la même occasion les forces du Magus qui s’écroula au sol.

Les Sha’Aree, rapatrièrent alors les réfugiés et ils furent pris en charge pas les Ramkahen pour rentrer à l’Exodar afin d’y trouver un repos bien mérité.
La jeune Draeneï quant à elle s’avérait être Salila, la soeur de la Draenor alternative de la Long-Voyante Nïrvelli. Celle-ci était accompagné de confrères de tout horizon ainsi que sa fille Leïa.

Ce contenu a été publié dans Événements, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.